Soirée en ville

Lorsque le crépuscule vient embrasser la ville, son étreinte parcourt de frissons langoureux ses rues les plus intimes. Elle est ravie, elle se pâme à l’approche de la nuit. En fait, elle ne se sent jamais si belle qu’en soirée, lorsqu’elle est de sortie. Et quand vient la dernière heure du jour, fébrile et agitée, la ville s’affaire à se refaire une beauté.

Elle commence par rougir les façades de ses immeubles. Puis, elle étire les ombres de ses gracieux monuments. Ensuite, elle démêle sa longue chevelure de boulevards et se parfume aux bouchons des carrefours les plus chics. Enfin, elle recouvre ses avenues galbées de colliers enluminés qui scintillent comme les étoiles.

La ville jubile. Elle est désirable, irrésistible. D’ailleurs, son succès fait recette ; les citoyens qui la fréquentent l’entretiennent volontiers. Après le travail, elle les invite à se divertir et nombreux sont-ils à succomber aux charmes de ses festivités. Certains dépensent même tout ce qu’ils ont gagné dans la journée pour passer la nuit avec elle.

C’est ainsi que la ville s’offre ses tenues de soirées : en vidant les bourses des jouisseurs de capital.

villesoiree


Ceci vous a plu ? Essayez cela :

villerepas

Repas en ville

8 réflexions sur “Soirée en ville

  1. Tout est vrai ! J’en suis témoin : on en oublie les déjections sur les trottoirs, les crasses dispersées à gauche et à droite, les saletés qui la parsèment et l’entachent. Oui, « c’est beau une ville la nuit », écrivait Richard Bohringer.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s