Marché à venir

Sur un marché néerlandais, une femme pousse des enfants dans un chariot. Elle ne va pas les faire travailler – ils sont trop jeunes –, encore moins les vendre ­– trop vieux. Simplement elle les promène, pour les occuper, les amuser ou bien leur enseigner les bases des relations commerciales.

Elle pourrait tout aussi bien les tirer, dans le chariot. Mais non, elle préfère les pousser. C’est plus naturel. En effet, les enfants, c’est l’avenir ; on les propulse dans le monde. Ainsi les nouvelles générations s’imposent-elles aux anciennes, en les précédant sur les marchés.

04motherhood1


Ceci vous a plu ? Essayez cela :

city

La cité des dragons

2 réflexions sur “Marché à venir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s