Démasquillées

gal_demasquilleeDans le métro, je voyage en compagnie des employées et des femmes d’affaires qui quittent leur bureau. Nombreuses sont celles qui se refont le maquillage pendant le trajet. Elles profitent de ce temps mort pour masquer la fatigue de leur journée de travail, avant de paraître devant ceux qui les attendent dans la vie privée. Plus qu’un simple rafraîchissement pour se donner bonne mine, certaines entreprennent de véritables œuvres de peinture, voire des travaux de restauration, comme si elles avaient peur que, vues au naturel, on ne les reconnaisse plus.

Pourquoi est-il si important, pour certaines femmes, de masquer ainsi leur visage ? Les plus jeunes y cachent leur manque de confiance ; les plus mûres y dissimulent leur âge. Quant à celles qui en font trop, qui forcent les doses de fond de teint ou de fard à joues, soulignent exagérément leurs traits, soit elles ont l’intention d’abuser de leur pouvoir de séduction, soit elles sont au désespoir de plaire… Enfin, quelles que soient leurs raisons, les femmes qui se déguisent sous les couches de maquillage trompent ceux qui les regardent.

J’avoue que regarder un joli visage bien maquillé est une expérience fascinante. Je pourrais contempler ces traits mis en valeur pendant des heures, sans me lasser. Toutefois, le maquillage est un art qui exige des compétences et, malheureusement, certaines femmes ne sont pas très habiles. Non seulement elles se trompent sur la quantité, mais aussi sur l’harmonie et le style.

Aussi voit-on dans le wagon des personnages étonnants : des jeunes déguisées en clowns, des adultes qui ressemblent à des pots de fleurs et des vieilles qui rappellent les sarcophages égyptiens. Peu importent les premières, elles amusent. Je comprends aussi les secondes, qui cherchent à promouvoir leur jardin intérieur. Par contre, les troisièmes sont impardonnables : le résultat de leurs tentatives pour être belle fait mourir de peur. Quand le sarcophage parle, c’est à la momie qu’on fait face.

Or, même si leur maquillage est raté, ces trois types de femmes parviennent également à attirer l’attention. Elles sont d’ailleurs flattées d’être remarquées. Plus que leur apparence, ce que les cosmétiques embellissent, c’est leur vanité.


Extrait du roman
GAL_cover

La 4ème de couverture

Les extraits

Le livre

6 réflexions sur “Démasquillées

  1. Je vous trouve bien dur, cher Bodo. Se maquiller, depuis la nuit des temps, c’est évidemment pour tromper l’âge, d’abord, donner aux autres une image meilleure, plus flatteuse de soi-même, même si on se trompe, même si les gestes ne sont pas adéquats. Pour tromper la mort aussi, plus symboliquement. Il est vrai que si certaines prêtent à rire, mon rire est jaune, tristounet, amer, un peu désespéré. Si la femme use et abuse de ce moyen, qu’en est-il de l’homme ? S’il utilise parfois ce subterfuge, il est taxé d’homo. S’il est perruqué et lifté (même discrètement), on s’en moque (tel était mon chef de chœur, il y a longtemps). S’il se présente au « naturel », dans l’essence de l’homme, viril, il peut aussi être ou paraitre ce qu’il est ou n’est pas. Bref, un grand sujet, comme toujours chez vous, qui permet d’avancer plus loin dans la réflexion philosophique.

    J'aime

    • « Ce que tu vois de moi n’est pas forcément qui je suis. » est-il écrit dans le roman Galatea, dont le thème principal est justement le jeu des apparences dans les relations. Cet extrait sur le maquillage, que vous avez la gentillesse de commentez ici, n’est qu’une petite blague, comme un clin d’œil, un peu trop lourd en mascara.

      J'aime

  2. Une sorte de cache cache derrière une façade : on peut toujours accuser le maquillage en cas de laideur chronique 😀 Je fais partie des vieilles mais j’évite le sarcophage, je n’ai rien sur le visage, et un strict minimum pour le regard mdrrrrrrr j’évite de mettre de la « campagne en boîte », ce qui me permet entre autres de commenter……………….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s